Et soudain tout change, Gilles Legardinier

Et soudain tout change, Gilles Legardinier, Fleuve Noir, 10 octobre 2013

Oh, encore un chat ! 🐱 Décidément, il y en a régulièrement sur les couvertures de cet auteur 😃

Résumé : Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.

A quelques mois du bas, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie…

Mon avis : J’avais déjà lu Demain j’arrête ! et j’avais adoré ! Gilles Legardinier possède un style d’écriture qui lui est propre, il sait relater des choses profondes avec légèreté, instiller des doses d’humour là où la tristesse et la sagesse se mêlent. Je n’allais pas m’arrêter là alors avec ce cadeau reçu de ma soeur, j’ai su que j’allais me régaler.

Encore une fois, l’auteur nous embarque sur des contrées connues avec cette pincée d’inconnu qui chamboule tout, qui remet tout en question…et qui fait tant de bien. Lire du Gilles Legardinier, c’est comme prendre une bonne bouffée d’oxygène, marchant en forêt avec le soleil dans le dos. C’est reposant et c’est authentique. L’histoire ici est magnifique.

On suit sans aucun problème les aventures de Camille et de sa meilleure amie Léa qui semblent perdues dans leurs vies et à leur âge alors que finalement elles ont toute leur vie devant elles…pourtant, la vie réserve bien des suprises. Quoiqu’il en soit, ce livre est en vraiment une belle !

Je vous le conseille si…vous souhaitez lire quelque chose qui vous détende et vous fasse du bien, et qui vous transporte aussi.

Extrait :  » Je n’ai aucune nouvelle, ni de Léa ni d’Axel. Vous devinez certainement dans quel état je suis. A mon retour à la maison, impossible de me concentrer sur mes exos de maths tellement j’avais les yeux rivés sur mon téléphone. Même en rangeant le lave-vaisselle, je ne l’ai pas quitté du regard. J’ai l’impression que Flocon a compris que je n’allais pas fort. … Qu’est-ce qu’ils perçoivent de nous ? Que comprennent-ils ? Zoltant, lui, n’a rien changé. Il m’a fait la fête quand je suis rentrée et m’a suivie jusqu’au placard à gâteaux. « 

P.S. : J’adore les chats sur les couvertures des livres, ils sont trop mignons, vous ne trouvez pas ? 

D’ailleurs, si comme moi vous craquez, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site des éditions Pocket, ils proposent de télécharger des fonds d’écran des livres de l’auteur, de quoi être encore plus gaga ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !