Une tendre amitié qui malgré les années ne s’effilochera pas. Des sentiments passés sous silences. Des mots passés à se chercher. Pour un bonheur enfin partagé.

La vie est un arc-en-ciel, Cecelia AhernLa vie est un arc-en-ciel, Cecelia Ahern, J’ai Lu, 21 février 2007


Résumé : Sur les bancs de l’école, Rosie et Alex s’étaient juré de ne jamais se séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d’une longue série d’imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux  » amis  » devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent… Serait-il possible qu’au plus profond d’eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment ? Mais si parler d’amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre… Un roman pertinent et tendre, où les aléas de la vie et les devoirs qu’elle impose sont, comme souvent, autant d’obstacles pour (re)connaître l’amour !

Mon avis : J’ai bien aimé ce livre. Ce qui m’a le plus touchée, c’est le mélange d’émotions et d’humour qui transparaît dans – quasiment – chaque ligne. Une situation à un moment donné de l’histoire peut être banale, triste, dénuée de joie, on ressent malgré tout une pincée de sourire teintée de légèreté. Par ailleurs, l’histoire est organisée sous forme de messages : mails, lettres manuscrites, discussions instantanées ou avec tout autre support papier (carte postale, bristol…etc). Cette originalité permet de deviner les évènements au fur et à mesure de l’avancement du récit et de se placer à chaque fois d’un point de vue différent. On distingue mieux ainsi les ressentis des personnages principaux. Ces derniers sont très solidaires entre eux, quelque soit la relation qui les unie. C’est aussi un point que j’ai beaucoup apprécié. De plus, malgré le temps qui passe, il est sous-entendu que, peu importe la vie que l’on mène et les obstacles sur notre chemin, il ne faut pas laisser de côté ses rêves. Et donc se réaliser pleinement tant au niveau personnel que professionnel.

Ce qui m’a cependant chagrinée, c’est le rythme auquel évolue le récit. Dès le début de l’histoire, on sent que d’une manière ou d’une autre Alex et Rosie finiront par tracer leurs routes ensemble. Toutefois, il arrive certaines péripéties et chacun refuse d’avouer ses sentiments à l’autre. Pourtant la vie est si courte ! Combien ai-je voulus entrer dans le récit et les secouer tous les deux ?! Ils finissent par se retrouver à la fin de l’histoire lorsque leurs enfants sont devenus des adultes. Même s’il leur reste du temps pour commencer – enfin ! – leur aventure à deux, j’ai trouvé que c’était dommage d’avoir attendu aussi longtemps. Néanmoins, leur amitié demeure un exemple car elle se maintient au fil du temps

Je vous le conseille sivous aimez les histoires romantiques et que vous avez envie de découvrir ce type de récit narré d’une manière différente…et si vous n’êtes pas pressés de découvrir le dénouements des protagonistes.

Extrait : « Rosie, […] Jamais je n’aurais dû interrompre ce baiser, autrefois à Boston. Jamais je n’aurais dû m’écarter de toi, paniquer, gaspiller toutes ces années sans toi. Donne-moi une chance de rattraper le temps perdu. Je t’aime Rosie, et je veux vivre avec toi, Katie et Josh. Pour toujours. Je t’en prie, réfléchis. Ne gâche pas ton existence pour Greg. C’est le moment que nous attendions, n’ayons plus peur. Je te promets de te rendre heureuse.  Alex« .

Rendez-vous sur Hellocoton !