Un murmure, un regard. Les yeux levés sur un ciel encore sombre, envahi de nuages gris à peine percés par les premiers rayons de soleil de la journée.

Le pas rapide, les mains actives. Tout s’ordonne, tout s’étalonne.

Quelques bruits furtifs, un peu de vacarme.

Et toujours ce même son qui résonne. Ce son qui permet d’accéder à tout, qui protège, renferme. C’est le gardien des secrets. Des portes closes. De la liberté.

Chaque jour, il ouvre une nouvelle opportunité. Celle de commercer. Celle d’exercer son métier. De faire des rencontres aussi. Parfois belles, promesses de rendez-vous futurs, de moments d’éclats. De tendres souvenirs.

Il ne permet pas seulement d’ouvrir des portes, il permet aussi d’ouvrir des coeurs. De laisser le bonheur s’installer. Là, ici, tout proche, de l’autre côté. Souvent, il n’y a qu’un pas. Ce son nous le rappelle. Il est à notre portée. Tout comme le fait d’être heureux l’est.

D’autres fois, il intrigue, interroge. Pose des doutes, des hésitations. Mais il suggère que tout est possible. Que tout est accessible.

Il peut être variable, selon là où il se faufile. Cependant, il est en soi un commencerment, une ouverture vers autrui. Un partage. Il permet de s’enrichir de la compagnie ou offre un moment de plénitude unique, solitaire, silencieux.

Ce n’est qu’un bruit, ce n’est qu’un résonnement de métal, mais c’est aussi une multitude de choix, de possibilités qui chaque jour se dessinent devant nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !