La vie est-elle un chemin semé d’embûches insurmontables ? Pas si sûr. Parfois, il suffit de regarder ces obstacles avec moins d’importance que l’on a souvent tendance à leur accorder. Et n’est-on pas fort, riche d’expériences nous permettant de sauter légèrement au-dessus de toutes ces épreuves ? La question touche généralement davantage un problème de confiance en soi, comme le montre cette citation :

 » Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles « 

Sénèque, philosophe

Je me souviens de cette chanson de Yannick Noah intitulée Ose justement, les paroles me viennent encore doucement à l’oreille :   » Presque rien, juste un pas, et venir plus près  D’autres liens, d’autres voies, au moins essayer  L’étincelle qu’on reçoit du premier regard, l’étincelle vient de toi, s’envole au hasard, et peut tout changer…Alors ose… « .

C’est si vrai et c’est si terrible à la fois. Terrifiant. Horrible. Impossible…ou presque. Le courage dans ces instants où il faut y aller, où il n’y a pas à hésiter nous manque et nous sommes alors la victime de tous ces signes qui nous empêchent d’avancer vers ce qui nous paraît infranchissable : notre coeur qui cogne dans la poitrine, une montée de chaleur, quelques tremblements…Pourtant, nous dramatisons la plupart du temps ce qui n’a pas l’air si effrayant aux yeux d’autres personnes.

En effet. Avez-vous remarqué comme nous réagissons différemment selon les revers qui s’imposent à nous ? Probablement, en fonction de notre culture, notre éducation, ce que l’on a appris à l’école et lu, entendu, vu…tous ces élements influent sur notre vision du monde et de se comporter face à ses désagréments. S’en remettre à un proche dans ces moments-là est souvent l’une des meilleures solutions, non seulement pour se sentir moins isolé par rapport à ce qui nous attend, mais aussi pour essayer de se soulager d’un poids, qui finalement, tiens, ne nous paraît plus aussi lourd que cela. Alors nous continuons à avancer, et ce malgré ce que nous rencontrons sur le chemin de la vie.

Nous n’avons aucune raison de ne pas oser, de ne pas aller de l’avant. Nous devons croire en nous, en nos capacités et nous souvenirs de ces instants où, armés de notre courage et de notre détermination, nous sommes allés de l’avant. Nous n’avons pas cillés. Nous avons osé. Et nous nous sommes sentis plus forts.

Rendez-vous sur Hellocoton !