Énivrant de délicatesse et de joie de vivre

Le porte-bonheur, Nicholas Sparks

Le porte-bonheur, Nicholas Sparks, Michel Lafon, avril 2011

Résumé : Quand Logan, soldat en Irak, trouve par terre la photographie d’une femme, il est tout d’abord tenté de s’en débarasser. Il la garde cependant, poussé par un curieux pressentiment. Dès lors, l’image de cette inconuue l’accompagne partout et Logan connaît une succession de chances incroyables. Aux tables de poker comme sur les champs de bataille – il survit à un combat alors que ses meilleurs amis périssent -, il semble protégé. La photo serait-elle son porte-bonheur ? À son retour dans le Colorado, il ne pense plus qu’à cette femme et à son mystère. Persuadé que la retrouver fait partie de son destin, il entreprend un périple à travers le pays. Et si le secret qu’elle détenait pouvait changer sa vie ?

Mon avis : Un livre découvert tout à fait au hasard lors de l’un de mes inombrables passages en librairie, un titre qui accroche mon regard…et ne peut le lâcher. Le sort est lancé, je me lance dans une lecture effrenée…

L’histoire de Logan, ancien soldat en Irak, banale, et peut-être pas finalement. ll trouve cette photographie, décide de la laisser, puis la reprend quand même. Pourquoi ? Lui-même ne le sait pas. Il suit les conseils de son ami Victor, superstitieux. Enchaîne coups de chances sur coups de chances. Et décide de retrouver la femme immortalisée sur le papier glacé. Sur un coup de tête et aussi parce qu’il estime lui être redevable. Part à sa recherche. La trouve. En tombe éperdument amoureux. Et ne maîtrise plus rien…

La plume de Nicholas Sparks est fluide, légère, caresse les mots, décrit les personnages et les situations avec beaucoup de tendresse et de vivacité. J’ai été emportée par ces lignes, comme bercée par une brise tiède un soir d’été. Une lecture extrêmement agréable où les émotions sont maîtrisées avec parcimonie, où la joie se mêle à l’angoise, où la peur est dépassée par l’amour. Bienveillance, respect, admiration, et douceur se côtoient, s’enlacent et se mêlent dans un océan de bien-être. Les vagues sont régénérantes et la plage accueillante. Exquis.

Cependant, une fin un peu trop courte pour moi – probablement ai-je été trop emportée dans mon voyage…- que l’on devine heureusement aisément et qui apaise le coeur.

Je vous le conseille si…vous souhaitez aborder l’univers de Nicholas Sparks. Auteur de nombreux titres, celui-ci est le premier en ce qui me concerne. C’est une belle histoire, qui détend, comme si l’on contemplait les étoiles billantes dans le ciel.

Extrait :  » Après le repas, ils prirent l’habitude de se promener. Ben et Zeus couraient en tête sur le chemin menant au cours d’eau, tandis que Logan et Beth suivaient ; un soir, ils partirent en direction de la ville, à la découverte des berges de la South River, et s’assirent sous le pont qui l’enjambait. Quelquefois, ils bavardaient de choses et d’autres : les petites anecdotes relatives au travail ou les progrès de Logan dans la réorganisation du fichier ; à d’autres moments, Logan paraissait se satisfare de marcher à ses côtés sans trop parler. Comme le silence ne le gênait pas, elle découvrit avec surprise qu’elle s’en accomodait aussi. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !