L'ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon

L’ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon, Le livre de Poche, 4 janvier 2006

Résumé : Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours.

Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des livres Oubliés. L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération ; il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’ombre du vent.

Mon avis : Depuis plusieurs mois, je voyais le nom de cet auteur un peu partout. Dans les librairie en ville, sur certains blogs, dans des reportages. Il avait donc piqué ma curiosité. J’ai voulu en savoir davantage – ne le connaissant pas -, et c’est ainsi que ce livre a atteri entre mes mains.

Ma lecture des premières pages a été très lente car il m’a fallu un certain temps pour rentrer dans le récit et placer dans ma tête chaque élément à sa place. Ensuite, ces repères établis, j’ai pu réellement prendre part au déroulement des évènements. Et quelle n’a pas été ma suprise…

J’ai tout bonnement été ébahie par ce roman ! Cette histoire, riche en rebondissements constants, distille suspense, humour et amour avec un brio étonnant. Le lecteur est rapidement embarqué dans la tournure que prend le récit et reste souvent sur sa faim en fin de chapitre. Certains flashes-back viennent apporter des précisions nécessaires à la compréhension de certains personnages et les relations qu’ils nouent entre eux.

De plus, l’ampleur que prennent certains faits au détour d’un évènement crucial permet vraiment d’être happé par l’engouement suscité au fil des pages. J’ai réellement adoré ce livre et j’ai hâte de pouvoir lire la suite, Le jeu de l’ange.

Je vous le conseille si…vous souhaitez découvrir la plume envoûtante de l’auteur et vous laisser emporter par une histoire originale, vive et innattendue.

Extrait :  » Elle m’adressa un sourire las où se lisaient la peur et la solitude. Je me vis alors dans ses yeux : un garçon transparent qui croyait avoir conquis le monde en une heure et qui ne savait pas encore qu’il pouvait le perdre en une minute. Je continuai de marcher, sans attendre de réponse. Me réveillant enfin. Bientôt, on entendit le grondement de la ciruclation et l’air sembla s’embraser comme une bulle de gaz à la chaleur des réverbères et des feux de croisement qui me firent penser à une muraille invisible. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !