Un temps court pour une extraordinaire révélation : un livre dont la lecture intense m’a enivrée bien plus que onze minutes…

Onze minutes, Paulo Coelho

Onze minutes, Paulo Coelho, J’ai Lu, 2003

Résumé : Toute jeune Brésilienne du Nordeste, Maria n’aspire qu’à l’Aventure, au grand Amour. Au cours d’une semaine de vacances à Rio de Janeiro, sur la plage de Copacabana, un Suisse lui propose de devenir danseuse de cabaret à Genève. Elle voit là le début d’un conte de fées… Mais la réalité sera bien différente.

Maria en vient à se prostituer – sans honte, puisqu’elle apprend à son âme à ne pas se plaindre de ce que fait son corps, et qu’elle s’interdit de tomber amoureuse. Après tout, la prostitution est un métier comme un autre, avec ses règles, ses horaires et ses jours de repos.

Mais le sexe – comme l’amour – reste pour elle une énigme. Pour découvrir le sens sacré de la sexualité, Maria devra trouver le chemin de la réconciliation avec elle-même.

Mon avis : C’est le résumé plutôt étonnant de ce livre qui m’a attirée dès le départ. En effet, je lis Paulo Coelho depuis quelques livres, j’apprends à découvrir sa plume et le sens de ses histoires, les messages qu’il tente de transmettre à travers elles et ses domaines de prédilection. Si le développement personnel en est un – bien que la définition de cette expression reste assez large -, il est abordé d’une manière tout à fait différente par l’auteur à travers ce roman. Si la sexualité suscite souvent de l’intérêt chez les lecteurs, il décide de la dépeindre sous une forme jugée déplaisante par certains et acceptable pour d’autres. Quoiqu’il en soit, l’auteur surprend déjà avec cette manière d’aborder le fond de ses idées.

J’ai été agréablement surprise par le tournant que prend le cours des évènements, la façon dont Maria évolue en fonction des rencontres diverses qu’elle fait, les conclusions qu’elle en tire, les conséquences sur son présent et son futur. Plus ses pensées s’approfondissent, plus son comportement s’adapte à ce qu’elle est vraiment au fond d’elle…ce qui au départ est un mystère.

Ainsi, l’auteur aborde plusieurs questionnements existentiels – l’amour, la quête de soi, le bonheur, le travail, l’argent, le besoin des autres, le sexe – et les dispose intelligemment suivant l’évolution du récit.

Du coup, j’ai énormément apprécié l’angle différent sous lequel il se positionne, et la tournure qu’il fait prendre à l’histoire. On ne se doute de rien, on avance pieds hésitants dans le brouillard du suspense en attendant et en essayant de deviner la suite. Et puis, elle arrive. C’est simple, c’est merveilleux, c’est intense, c’est léger, c’est joyeux, c’est triste, c’est magique. Une sublime découverte que ce livre et définitivement une révélation en ce qui me concerne pour les livres de cet auteur.

Je vous le conseille si…vous souhaitez découvrir une autre face de l’auteur, un domaine qui ne correspond pas à ses habitudes d’écriture.

Extrait :  » Celui qui est amoureux fait l’amour tout le temps, même quand il ne le fait pas. Lorsque les corps se rencontrent, c’est seulement la coupe qui déborde.Ils peuvent rester ensemble des heures, et même des jours. Ils peuvent se mettre à danser un jour et finir le lendemain, ou même ne pas finir, de tant de plaisir. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !